logement-intermédiaire-Ogif

 Le logement intermédiaire à l’OGIF

Le logement intermédiaire est un segment de marché primordial dans les zones locatives tendues en région parisienne et dans les grands centres urbains en France, là où les écarts de loyer sont très importants entre le logement social et le logement du parc privé. L’OGIF est engagé dans le développement de logements intermédiaires et a pour objectif d’en produire 1 000 par an grâce aux nouvelles opportunités offertes par le logement locatif intermédiaire (LLI).

 

Le logement intermédiaire, c’est quoi ?

Le logement intermédiaire est un logement du parc locatif dont les niveaux de loyers se situent  à mi-chemin entre le marché social et le marché privé. Il a pour objectif de :

 

  • Proposer des solutions aux ménages à revenus moyens qui ne disposent pas de suffisamment de revenus pour envisager le locatif ou l’accession à la propriété dans un parc privé,
  • Soutenir les entreprises particulièrement en zones tendues, en leur permettant d’attirer ou de conserver des salariés à revenus moyens.

Quelle vision l’OGIF a-t-elle du logement intermédiaire ?

 

La vocation de l’OGIF est de proposer une offre complète de logements intermédiaires aux salariés de la classe moyenne francilienne avec des loyers maîtrisés inférieurs au prix du marché (en moyenne – 20 %).

L’offre nouvelle de l’OGIF se compose donc de logements Prêts locatifs intermédiaires (PLI) mais aussi de logements financés en Prêt locatif social (PLS) et de logements locatifs intermédiaires (LLI).

 

Aujourd’hui, 78 % des logements sont déconventionnés. Sans plafond de ressources, ils sont particulièrement attractifs pour les salariés qui n’ont pas accès au logement social. Ils sont également sans plafond de loyers. Cependant, l’OGIF pratique volontairement des loyers maîtrisés.

 

Pour l’OGIF, la vision du logement intermédiaire correspond à la réalité des besoins de la classe moyenne. En Ile-de-France, celle-ci représente environ 50 % de la population dont une partie n’a pas accès au logement social. Depuis la fin des années 80 avec le désengagement des investisseurs institutionnels, l’offre à destination de la classe moyenne s’est fortement réduite.

 

Comment bénéficier du logement intermédiaire à l’OGIF ?

Les revenus du ménage doivent respecter les plafonds de ressources du PLS, du PLI et du LLI. Ceux-ci tiennent compte du nombre de personnes à charge et du secteur géographique du logement. L’OGIF présente prioritairement ces logements aux salariés des entreprises cotisant à Action logement anciennement appelée 1% Logement.