L’assurance habitation : une obligation pour les locataires

Avant même d’emménager, vous devez souscrire une assurance habitation contre les risques locatifs. C’est une obligation légale mais aussi une clause impérative de votre contrat de location. Si vous n’êtes pas assuré, votre bail peut être résilié.

 

L’assurance habitation est non seulement obligatoire mais indispensable. Vous êtes responsable de ce qui arrive dans votre domicile, même en cas d’absence.

 

Assurer le logement et ses dépendances

Quand vous choisissez votre assurance habitation, n’oubliez pas d’assurer votre logement et ses dépendances (box, cave, garage, etc.).

 

Vos biens doivent absolument être assurés contre les risques suivants :

  • Dégâts des eaux
  • Incendie
  • Explosion
  • Bris de glace

 

Pour une protection optimale, il est indispensable de s’assurer aussi pour la responsabilité civile et contre le vol. La responsabilité civile couvre les dommages que vous-même, votre conjoint, vos enfants, un animal ou un équipement vous appartenant pourraient causer à autrui.

 

Vous devez fournir une attestation d’assurance habitation le jour de la signature du bail, puis à chaque renouvellement de votre contrat d’assurance.

 

Que faire en cas de sinistre ?

    • Signalez le sinistre à votre gardien. Si l’incident se produit en dehors des horaires d’ouverture et qu’il concerne les parties communes (hall, cage d’escalier, ascenseur, fuites d’eau sur les colonnes collectives) contactez le service d’urgence de l’OGIF au 01 47 89 76 29.  Ce service organise l’intervention d’entreprises spécialisées en fonction de la nature de l’incident.

Ce numéro ne concerne pas les logements des sociétés de l’OGIF qui sont en copropriété. Renseignez-vous auprès de votre syndic d’immeuble pour savoir qui contacter en cas d’incident.

 

    • Que vous soyez auteur de ce sinistre ou victime, pensez à contacter rapidement votre assureur. Pour être indemnisé, conservez toutes les preuves du dommage et rassemblez tout ce qui peut prouver la valeur de vos biens (factures, etc.). Ne jetez pas les objets endommagés et n’effectuez aucune réparation, sauf nécessité, avant le passage de l’expert de votre compagnie d’assurance.