Les réparations dans un logement :
qui fait quoi ?

Pour maintenir son logement en bon état, il est nécessaire de l’entretenir et de faire des réparations. Ces travaux appelés « réparations locatives » sont à la charge du locataire. Souvent la répartition des réparations entre le locataire et le bailleur est mal connue. Retour sur les obligations de chacun.

 

Le bailleur prend en charge les grosses réparations (ex : entretien de la toiture, remplacement des fenêtres, remplacement tableau électrique, etc.). Quant au locataire, il doit effectuer toutes les menues réparations et celles qui relèvent de l’entretien courant (ex : entretien des murs intérieurs, des plafonds et des revêtements de sol, entretien de la robinetterie, etc.). Cette obligation est une clause du contrat de location.

 

Demandez conseil à votre gardien

Le pôle immobilier de l’OGIF a mis en place des contrats d’entretien avec des prestataires pour faciliter la vie des locataires. Le coût de ces prestations sous contrat est répercuté dans les charges locatives. Pour connaître les contrats mis en place dans votre résidence, renseignez-vous auprès de votre gardien.

 

Faire des travaux dans votre logement

Le locataire peut effectuer de petits travaux pour embellir son cadre de vie. Certains travaux de transformation sont interdits pour des raisons de sécurité et éviter de mettre en péril le bon fonctionnement des équipements (ex : percer les plafonds et les sols, démolir des cloisons, ajouter des installations électriques, etc.). Consultez le livret d’accueil pour connaître les travaux interdits.

 


Pour en savoir plus :

Les obligations du propriétaire et du locataire sont définies par le décret du 26 août 1987 et par la loi du 6 juillet 1989